Je déménage!

Vous vous demanderez pourquoi j’ai décidé de plateforme, et à quelle plateforme je suis allé ? Alors, je vous réponds tout de suite, je suis allé sur Wordpress. Pourquoi ? Parce que Wordpress offre beaucoup plus de libertés aux blogueurs et que c’est que je recherche. Donc, voilà, je suis passé là-bas.

Je serais très content que vous me suiviez dans mon nouveau blog, avec un nouveau thème, une nouvelle plateforme, je décide de commencer l’année de mon blog sous de bons auspices.

Voici le lien du blog sous wordpress. A savoir, je ne supprime pas celui-ci, mais il sera pas forcément mis à jour !

http://letteraturaa.wordpress.com/

jeudi 16 février 2012

Non Stop, Fréderic Mars

image Quatrième de couverture : 9 septembre 2012, Manhattan. Un homme ordinaire reçoit une enveloppe anonyme et se met à marcher en direction du métro. À peine s’est-il arrêté sur le quai de la station qu’il explose, semant la mort autour de lui. Très vite, les mises en marche et explosions de ce genre se multiplient à une allure folle. Sam Pollack et Liz Mc Geary, les deux agents chargés de l’enquête, doivent admettre qu’ils sont confrontés à une attaque terroriste d’une envergure inouïe. Une attaque non revendiquée et d’autant plus difficile à contrer qu’elle transforme des innocents en bombes humaines, faisant d’eux les agents de ce scénario apocalyptique. Tous se sont vu implanter un pacemaker piégé dans les deux dernières années. Tous reçoivent ces fameuses enveloppes kraft et se mettent à marcher. S'ils s’arrêtent, la charge explosive se déclenche, où qu’ils soient. Quels que soient leur âge et leur couleur de peau. Grace, la propre fille de Sam Pollack, est concernée. Concerné aussi, un certain Stanley Cooper, président sortant des États-Unis, qui a caché à l'électorat son insuffisance cardiaque pour accéder au pouvoir… La cavale sans fin de ceux qu'on appelle les Death Walkers, les marcheurs de la mort, ne fait que commencer.

Mon avis : Je remercie tout d’abord Blackmoon pour ce bon gros pavé. Je ne sais pas quoi dire, le temps de stupéfaction devant ce livre excellent est passé, je suis désormais bouche bée devant un tel pavé qui fut un gros coup de cœur !

Ce livre mérite amplement le nom de thriller, ce n’est pas un pseudo-thriller comme j’en ai pu lire ! Non, ce livre est tout simplement la bible du thriller, tout y est ! C’est vraiment très bon de lire un bon thriller qui vous fait des frissons comme l’origine du mot thriller ! Tout ça pour vous dire que vous devez lire ce roman, même si vous êtes détester les thrillers, ceci est un cas à part ! C’est un livre à lire !

Vous aimez la politique ? Vous aimez les complots un peu saugrenus ? Alors, ce livre est pour vous, comme il a été miens, moi qui aime bien tout les complots et la politique non-dite, la géopolitique. J’en ai eu à ma faim de politique, puisque le complot est  aussi vu du point de vue du président. Donc, on a toute les hypothèses de la provenance des explosions, à travers les analyses géopolitiques. J’ai vraiment adoré, par exemple, au début, c’est Al-Qaida qui est soupçonné, et de nombreuses théories sur l’état actuel de cette organisation sont proposés, et les mordus de politiques sauront si c’est vrai, mais j’ai vraiment apprécié ses analyses qui venaient naturellement et m’ont vraiment beaucoup intéressé.

Le début de ce thriller est vraiment explosif. On peut bien dire cela pour un roman qui commence par une explosion dans le métro avec le personnage principal qui est dans le métro. J’ai trouvé le début vraiment exceptionnel, le fait que l’on commence par une explosion sans même connaitre les personnages donne au livre un ton vraiment particulier.

En parlant de personnages, on peut dire qu’ils sont nombreux et leur noms ne me reviennent pas, mais voilà c’est Sam Pollack et Liz Mc Geary ! Sam Pollack travaille à la NYDPD (New York Police Department), il travaille donc en ville, il ne fait qu’attraper les petits voyous. Au contraire, Liz Mc Geary est au Homeland Security qui assure la sécurité du pays entier. Ils avaient eu une ancienne relation amoureuse qui c’est terminé par leur séparation avec le fait que Liz est choisi de faire une grande carrière et pas Sam. L’auteur a donc choisi de mettre deux personnages qui se connaissaient et qui s’apprécient encore, c’est ainsi qu’on obtiendra une petite (vraiment petite !) d’amour dans ce récit ! Ca fait du bien d’avoir un tant soit peu d’amour, ça adoucit le livre assez brutal.

Le cadre de l’histoire se passe à New York, dans les Etats-Unis, ce que j’ai trouvé un peu normal vu les problèmes de l’Amérique avec le terrorisme et l’attaque de 2001. Mais tout de même, je me suis demandé pourquoi est-ce-qu’il n’a pas mis le cadre à Paris ce qui aurait fait aussi un beau décor ? Mais en y pensant bien, le France n’as pas les agences de sécurité et d’écoute qu’ont les Etats-Unis. Aussi, bien sur les mythes de complots aux Etats-Unis sont bien plus importantes aux Etats.Unis.

Parlons de l’intrigue principale qui est vraiment excellente ! Imaginez-vous un pays dévasté par des Death Walkers, personne ne sait comment ils explosent, pourquoi, s’ils sont victimes ou assassins. Donc, une énigme complète que la coopérations de la police, des agences de sécurités du pays, des politiques sauront résoudre avec l’aide de geeks, géopoliticiens et bien autres personnages. L’idée est tout simplement original ! Je pense que même des terroristes n’auraient pas trouvé une idée si complexe à réaliser.

De plus, la résolution de ce problème est encore plus parfaite ! L’auteur a su réaliser une résolution en plusieurs temps avec plusieurs fausses pistes. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, les fausses pistes ne sont pas du tout ennuyantes, au contraire elles sont tellement bien construites que ça ne parait pas absurde de penser à cela. Donc, l’auteur a vraiment peaufiné tout le texte ! Mais la résolution en elle-même est vraiment bien planifiée, elle nous vient naturellement sans aucune difficulté. Vous pourriez avoir de ne pas pouvoir découvrir la résolution de vous-même, mais vous aurez tord, parce que ça vous vient tout seul !

J’avais dit que ce livre méritait le nom de “thriller” ! Eh bien, c’est totalement vrai, pendant les 600 pages de lectures, on est toujours angoissé à l’idée d’un mort, d’un problème, d’un rebondissement, c’est vraiment saisissant. L’auteur a vraiment du utilisé tout son talent pour pouvoir faire ressentir de l’angoisse durant un gros pavé.

Voilà tout pour ce livre qui m’a vraiment plu, c’est un gros coup de cœur, j’ai beaucoup beaucoup apprécié ce livre que je conseille à tout le monde !

3 commentaires:

  1. J'ai très envie de lire ce bon gros pavé :) Je ne suis pas trop fan de politique d'ordinaire, mais l'intrigue a l'air prenante.

    RépondreSupprimer
  2. Il est dans ma PAL depuis sa sortie... J'avais déjà très envie de le lire mais l'interview de l'auteur que je viens de lire + ton billet... et bien voilà qui devrait faire que je le sortirai TRES rapidement de ma pal !
    Cajou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis-le, surtout si tu aimes les thrillers !

      Supprimer