Je déménage!

Vous vous demanderez pourquoi j’ai décidé de plateforme, et à quelle plateforme je suis allé ? Alors, je vous réponds tout de suite, je suis allé sur Wordpress. Pourquoi ? Parce que Wordpress offre beaucoup plus de libertés aux blogueurs et que c’est que je recherche. Donc, voilà, je suis passé là-bas.

Je serais très content que vous me suiviez dans mon nouveau blog, avec un nouveau thème, une nouvelle plateforme, je décide de commencer l’année de mon blog sous de bons auspices.

Voici le lien du blog sous wordpress. A savoir, je ne supprime pas celui-ci, mais il sera pas forcément mis à jour !

http://letteraturaa.wordpress.com/

mercredi 6 avril 2011

Le Horla (1ere version, 2ème version, lettre d’un fou), Maupassant

image

Quatrième de couverture : Le narrateur mène une vie tranquille dans sa maison au bord de la Seine, en Normandie, lorsque d'étranges phénomènes commencent à se produire. C'est la carafe d'eau sur sa table de nuit qui est bue, des objets qui disparaissent ou se brisent, une fleur cueillie par une main invisible... Peu à peu, le narrateur acquiert la certitude qu'un être surnaturel et immatériel vit chez lui, se nourrit de ses provisions. Pire encore, cet être, qu'il baptise le Horla, a tout pouvoir sur lui, un pouvoir grandissant... S'il quitte sa maison, ce pouvoir disparait ; mais bientôt, il ne peut plus sortir de chez lui, il est prisonnier. D'où vient cet esprit ? Du Horla ou de l'homme, l'un des deux doit périr.

Le Horla comme les contes fantastiques écrits par Maupassant à la fin de sa vie, alors qu'il sombrait dans la folie, joue délicieusement avec nos nerfs en traitant de thèmes très actuels comme l'angoisse, la hantise du suicide, la peur de l'invisible.

Mon avis : Cette nouvelle, comme vous le savez traite le sujet de la folie. Le coté mystérieux de cette nouvelle est dans le fait que Maupassant est véritablement devenu fou avant la fin de sa vie.

Dans la nouvelle, la présence a un nom, donc on peut dire que le narrateur y croit vraiment. De plus, dans ce livre on décline entre le rationnel et l’irréel.

Cette fois-i, j’ais lu les deux versions et la lettre du fou, j’ai constaté que les deux différentes versions se ressemblaient fortement, jusqu’à la copie de même phrase, alors que la lettre, elle, contenait la pensée du narrateur et quelques évènements. J’ai davantage aimé la lettre d’un fou qui décrivait bien le cheminement de la pensée du narrateur qui se demande s’il est fou.

Résumé : Un beau jour, le narrateur est dans son jardin, il voit passé des bateaux dont un bateau brésilien. Quelques jours suivant cette belle journée, il commence à avoir une migraine.

Une nuit, il découvre la carafe d’eau vide alors qu’elle était entière le soir même. Il se demande s’il n’est pas somnambule. Un autre soir, il met de l’eau, du vin, du lait et des fraises, mais le matin il ne reste plus que le vin et les fraises. Il réessaye de nombreuses fois, et il manque toujours l’eau et le lait. Ces “hallucinations” s’arrêtent pour un moment.

Spoiler (moment intense de l’intrigue) :

Mais quand il voit une rose qui bouge dans l’air, il essaye d’attraper cette “force” qui produit cela. Mais il n’arrive pas. Un moment après, il voit des pages se changées toutes seules, il essaye encore de l’attrapé, mais en vain. Il e nomme le “Horla”. Ce Horla le contrôle physiquement et psychologiquement.

Un jour, il regarde dans son miroir mais ne voit pas son ombre, il décide que cet être est réellement présent.

–> version 1 : Le narrateur décide d’aller se faire interner à l’hôpital, où le médecin affirmera qu’il n’ait pas fou.

–> version 2 : Le narrateur enferme l’être dans sa chambre, et brule la maison avec les domestiques. Ayant conclu qu’il n’était pas mort, il décide de se tuer.

Dans La lettre d’un fou, le narrateur nous présente sa thèse : les organes humains sont élémentaire et peu nombreux, donc on ne sent pas vraiment les autres choses car on n’a pas l’organe nécessaire pour. Il affirme aussi que nos organes sont les intermédiaires entre le monde extérieur et nous, donc on ne voit pas tout.

4 commentaires:

  1. Je peux savoir ce quelle resumer la version 1 ou la version 2 ?

    RépondreSupprimer
  2. Ou est la version 2 ?

    RépondreSupprimer
  3. je voudrais savoir le résumé de la première version du Horla

    RépondreSupprimer