Je déménage!

Vous vous demanderez pourquoi j’ai décidé de plateforme, et à quelle plateforme je suis allé ? Alors, je vous réponds tout de suite, je suis allé sur Wordpress. Pourquoi ? Parce que Wordpress offre beaucoup plus de libertés aux blogueurs et que c’est que je recherche. Donc, voilà, je suis passé là-bas.

Je serais très content que vous me suiviez dans mon nouveau blog, avec un nouveau thème, une nouvelle plateforme, je décide de commencer l’année de mon blog sous de bons auspices.

Voici le lien du blog sous wordpress. A savoir, je ne supprime pas celui-ci, mais il sera pas forcément mis à jour !

http://letteraturaa.wordpress.com/

dimanche 24 avril 2011

Des souris et des hommes, Steinbeck

image

Un roman d’une grande qualité, qui décrit toutes les facettes du sentiment d’amitié envers une personne. Pour Steinbeck, l’amitié n’est pas seulement une entente parfaite mais aussi deux êtres qui se complètent tant dans leurs défaut que dans leurs qualités. En effet, on trouve dans les dialogues des disputes tout à fait essentiel au yeux de l’auteur.

J’ai aimé globalement le livre, mais surtout la fin est si extraordinaire et inattendu que l’on est époustouflée par la chute.

Dans ce livre, on y peint la société américaine dans les années trente, il y a les noirs qui sont rejetés, les blancs qui ont des caractères tout à fait différent. Le livre est surtout composé, pour moi, de différentes petites intrigues sous l’action principale, par exemple, on trouve la mort du chien qui nous émut.

L’histoire se passe pendant la crise des années trente, aux Etats-Unis. Lennie et George sont deux amis qui se soutiennent mutuellement, Lennie est grand et bête alors que George est petit et très intelligent. Ils trouvent un ranch où travailler en saisonnier. Ils vivent près des autres saisonniers, tout le monde trouve Lennie bizarre mais costaud, de plus Lennie adore caresser les animaux au point de les tuer. Leurs rêves est de posséder une petite ferme, Lennie en parle toujours.

Spoiler (moment intense de l’intrigue) :

Un jour, la femme de Curley (fils du patron du Ranch) et Lennie restent seuls, elle le laisse caresser ses cheveux doux. Tout à coup, elle se met à crier, mais en voulant la faire taire, Lennie tue la femme de Curley. Il se cache dans la foret pour que George viennent le retrouver. Curley est très énervé, il veut tuer Lennie, mais George le trouve avant et le tue lui-même pour qu’il ne soit pas tuer par Curley.

image

Le film de ce chef-d’oeuvre a été produit par Gary Sinise en 1992.

Voici la fiche du film sur allociné : ici

4 commentaires:

  1. la fin est extraordinaire, intense en émotion... je suis curieuse de connaître l'adaptation

    RépondreSupprimer
  2. Je n'ai pas lu ce grand classique mais avais adoré du même auteur A l'est d'eden, grandiose!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais pas A l'est d'eden, mais je pourrais bien le lire ! Merci pour le conseil :)

      Supprimer
  3. Je l'ai fini ce matin et c'est une très jolie découverte !

    RépondreSupprimer